Bienvenue sur la Grande Bibliothèque du Droit ! Ceci est une bibliothèque contributive. Vous pouvez nous proposer des articles.


La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les Avertissements juridiques.

Welcome to the Grand Law Library ! This is a participatory e-library. You can send us your publications


Ciblage des enfants sur YouTube: une plainte déposée aux USA auprès de la Federal Trade Commission (FTC) (us)

Version imprimable
Un article de la Grande Bibliothèque du Droit, le droit partagé.
Aller à : navigation, Rechercher
Etats-Unis >  Droit privé >  Droit civil >  >  Protection des données personnelles
Us flag.png

Thierry Vallat, Avocat au Barreau de Paris
Avril 2018





Les données personnelles de nos enfants sont-elles moissonnées illégalement par YouTube et sa maison-mère Google ?


Toujours est-il que quelques jours après le drame intervenu au siège de YouTube aux Etats-Unis [1], la firme de San Bruno est sous enquête fédérale aux Etats-Unis pour pratiques illégales sur le ciblage des enfants


Dans une plainte formelle déposée ce 9 avril 2018, des militants des droits des enfants et des groupes de défense des consommateurs demandent à la Federal Trade Commission [2] (FTC) des États-Unis d’enquêter sur Google, en vue d'une sanction financière de plusieurs milliards de dollars, pour une éventuelle violation de la vie privée des enfants en ligne en permettant la diffusion d’annonces publicitaires dont ils sont la cible


En effet, le business model de YouTube intègre le suivi des adresses IP, de l’historique de recherches, de l’identification des appareils, de l’emplacement et d’autres données personnelles concernant ses utilisateurs afin de mesurer leurs intérêts et de leur envoyer de la publicité ciblée.


Problème: la loi COPPA ( Children's Online Privacy Protection Act) adoptée aux États-Unis il y a 20 ans interdit aux entreprises en ligne de récolter sciemment les données personnelles d’enfants de moins de 13 ans sans le consentement de leurs parents, ce qui n'est souvent pas le cas.


Dans un communiqué [3] commun, les associations plaignantes précisent que la maison mère de Youtube [4] n'a jamais «averti au préalable les parents des collectes et de l'utilisation des informations» concernant leurs enfants.


YouTube est donc une nouvelle fois dans l'oeil du cyclone numérique. Rappelons que la chaine avait déjà été récemment montrée du droit pour ses vidéo d'enfants exploités par leurs parents Les chaines YouTube mettant en scène des enfants [5] et avait du fermer la chaîne Toy Freaks [6] en novembre 2017


Attendons désormais l'enquête de la FTC qui n'avait pas encore pris connaissance de la plainte.