Bienvenue sur la Grande Bibliothèque du Droit ! Ceci est une bibliothèque contributive. Vous pouvez nous proposer des articles.


La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les Avertissements juridiques.

Welcome to the Grand Law Library ! This is a participatory e-library. You can send us your publications


Domat, Jean

Version imprimable
Un article de la Grande Bibliothèque du Droit, le droit partagé.
Aller à : navigation, Rechercher


Cet article est issu de JurisPedia, un projet dont la version en langue française est administrée par le Réseau Francophone de Diffusion du Droit. Pour plus de renseignements sur cet article nous vous invitons à nous contacter afin de joindre son ou ses auteur(s).
Logo jurispedia.png

France > Grands juristes > Grands juristes : France >  Avocats
Fr flag.png


Sa vie

Jean Domat, ou Daumat est né le 30 novembre 1625 à Clermont-Ferrand en Auvergne. Son père était notaire.Il était par sa mère arrière-petit-fils de M. Jean de Basmaison qui, en l'année 1590, publia un Commentaire sur la Coutume d'Auvergne.

Le Père Simond, qui était son grand-oncle, se chargea de son éducation. Ce savant Jésuite le fit venir à Paris pour le faire entrer au Collège de Clermont, aujourd'hui le College de Louis le Grand. Domat y fit ses Humanités et sa Philosophie. Il y appris le grec, l'italien, l'espagnol et la géométrie. Il alla ensuite étudier en Droit,


Après des études à Paris puis à la faculté de Bourges,

Domat devient avocat dans sa ville natale à partir de 1655 (avocat du roi au présidial de Clermont). Il se marie en 1648 et aura cinq enfants. Ami de jeunesse de Pascal, il lui restera lié d’une amitié profonde, intellectuelle et religieuse. Domat appartient au mouvement janséniste de Port-Royal.


Louis XIV lui octroiera une pension de 2 000 livres pour qu'il poursuive ses travaux.

Son œuvre

Domat a appliqué au droit la systématique qui avait déjà été mise en œuvre dans d'autres sciences, afin d'offrir au lecteur une présentation ordonnée, et donc lisible, du droit. Il dit lui-même que "Le dessein qu'on s'est proposé dans ce livre est donc de mettre les lois civiles dans leur ordre naturel; de distinguer les matières du droit, et les assembler selon le rang qu'elles ont dans le corps qu'elles composent naturellement; diviser chaque matière selon ses parties; et arranger en chaque partie le détail de ses définitions, de ses principes et de ses règles, n'avançant rien qui ne soit ou clair par soi-même , ou précédé de tout ce qui peut être nécessaire pour le faire entendre. Ainsi, ce n'est pas un abrégé qu'on s'est proposé de faire, ou de simples institutions; mais on a tâché d'y comprendre tout le détail des matières dont on doit traiter… Voilà le dessein de son livre, ce n'est pas un abrégé, c'est un cours complet de droit. Tout y est bref par le retranchement de l'inutile et du superflu, tout y est clair et précis par le simple effet de l'arrangement".


Liens externes

  • Trouver la notion Domat, Jean dans l'internet juridique français
« <strong class="error">Erreur d’expression : opérateur / inattendu.</strong> » n’est pas un nombre.