Bienvenue sur la Grande Bibliothèque du Droit ! Ceci est une bibliothèque contributive. Vous pouvez nous proposer des articles.


La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les Avertissements juridiques.

Welcome to the Grand Law Library ! This is a participatory e-library. You can send us your publications


Modifications

Aller à : navigation, Rechercher
aucun résumé de modification
''« <u>Toute personne a droit à la liberté d’expression</u>. Ce droit comprend <u>la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques</u> et sans considération de frontière. »''
Le Conseil constitutionnel a rappelé, dans le cadre de sa décision du 18 juin 2020[1] <ref>Décision n° 2020-801 DC du 18 juin 2020</ref> concernant la loi visant à lutter contre les contenus haineux :
''« La liberté d’expression et de communication est d’autant plus précieuse que son '''exercice est une condition de la démocratie et l’une des garanties du respect des autres droits et libertés.''' Il s’ensuit que les atteintes portées à l’exercice de cette liberté doivent être nécessaires, adaptées et proportionnées à l’objectif poursuivi ».''
La production de fausses informations est un phénomène consubstantiel à l’Homme et à sa ''« pulsion narrative »''. Il s’agit donc d’une menace réelle et persistante. Les acteurs étatiques et économiques ne sont pas pour autant impuissants face à la désinformation : '''une stratégie judiciaire offensive peut être mise en place pour faire supprimer tout contenu susceptible de porter atteinte à la réputation d’une personne physique ou morale et obtenir une condamnation des auteurs.'''
 
=Références=
<references />
1 282
modifications

Menu de navigation