Bienvenue sur la Grande Bibliothèque du Droit ! Ceci est une bibliothèque contributive. Vous pouvez nous proposer des articles.


La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les Avertissements juridiques.

Welcome to the Grand Law Library ! This is a participatory e-library. You can send us your publications


Lagbd:À propos

Version imprimable
Un article de la Grande Bibliothèque du Droit, le droit partagé.
Aller à : navigation, Rechercher

JurisPedia est un projet encyclopédique d'initiative universitaire ouvert à tous les participants et consacré aux droits du monde et aux sciences juridiques et politiques. Jurispedia est développé à l'initiative de l'Équipe de Recherche Informatique et Droit (Université Montpellier I), de la Faculté de droit de Cần Thơ, de la Faculté de droit de l'Université de Groningen, de l'équipe de JURIS (Université du Québec À Montréal), de l'Institut für Rechtsinformatik (Université de la Sarre).


D’autres équipes de recherches peuvent se joindre officiellement à ce projet en nous contactant...


Ce projet vise à mettre en relation les connaissances de chacun pour les mettre à la disposition de tous. Votre contribution est libre et votre apport essentiel à son développement.


Jurispedia est un wiki juridique consacré aux droits du monde. Cette approche correspond à un aspect de nos recherches sur l'utilisation de l’intelligence partagée (ou connective, ou collective). Jurispedia vise à constituer une encyclopédie juridique universelle en français. L’approche est donc différente de l’informatique juridique, nous sommes bien dans l’internet juridique.


En plus du contrôle des internautes, les textes soumis seront régulièrement contrôlés a posteriori par des étudiants, enseignants et professionnels du droit. Les universitaires comme les personnes éclairées en droit de tous les pays francophones sont les bienvenues pour participer à cette diffusion libre, gratuite, et internationale du droit.


La moindre participation constructive de tous est appréciée: l'orthographe, l'indexation, l'organisation de jurispedia... nous sont tout aussi importante que le contenu juridique du projet. Faites selon vos disponibilités, votre envie et/ou vos goûts. La construction d’un outil fiable prendra du temps, et va certainement essuyer de nombreuses critiques (fiabilité, possibilité d’effacer des pages (mais des sauvegardes sont assurées). Il ne s’agit pas cependant d’un pari, les réseaux de connaissances sont une réalité observable. Jurispedia sera un révélateur de cette situation.


Jurispedia n'est pas destiné aux seules universités. Si un étudiant en première année de droit au Québec décrit juridiquement les meubles ou les immeubles, cette description constitue une entrée intéressante pour JurisPedia, d'autant que c'est la même définition en droit français ou belge... Il en va de même si un avocat décrit un aspect de la procédure pénale du Cap-Vert, si un syndicaliste aborde le congé-maternité en Suisse ou même si un comptable traite de la fiscalité à Monaco.


Jurispedia ne remplace pas une formation juridique, il ne constituera pas non plus un concurrent au monde de l'édition juridique papier ou électronique. Enfin, il ne sera jamais fiable à 100%, comme la nature humaine qui est son seul moteur... Jurispedia vise toutefois à devenir une source d'information riche et passionnante.


Nous sommes ici typiquement sur une forme de réalisation impensable, dans son amplitude, avant l'internet. On peut dire ici, de façon médiologique, que "ceci ne tuera pas cela" en espérant, de façon joyeuse, une longue vie à ce projet.


Si, d’ici quelques années, un juriste rwandais est susceptible d’avoir (en français) une assez bonne idée du droit japonais, alors JurisPedia aura rempli sa mission qui reste finalement modeste, mais qui ne sera remplie que sur la durée.


Bienvenue et à bientôt...


____

Les participants enregistrés
Les administrateurs

Michel Bibent, Professeur, directeur de l'Équipe de Recherche Informatique et Droit, Faculté de droit de Montpellier (Université Montpellier I)
Marcus Bornfreund, Professeur et directeur du Programme de Droit et Technologies (Université d'Ottawa, Faculté de droit)
Maximilian Herberger, Professeur, co-directeur de l'Institut für Rechtsinformatik (Université de la Sarre)
Esther Hoorn, Directrice d'étude (Docent), Bibliothèque juridique, Centrum voor Recht & ICT, Faculté de Droit, Université d'État de Groningen
Pierre Mackay, Professeur à la Faculté de science politique et de droit (Université du Québec à Montréal)
Nguyen Ngoc Dien, Professeur, Doyen de la Faculté de droit de Cần Thơ
Hughes-Jehan Vibert, Chercheur-Doctorant, ÉRID